Indice d'abondance truite

La méthode consiste à estimer l'abondance en juvéniles de truite de l’année n (0+) et de l’année n-1 (1+) par des pêches d’échantillonnage sur des portions de cours d’eau bien identifiées (stations).

Ce protocole convient bien aux cours d'eau de petite dimension car on y trouve essentiellement des habitats favorables à la reproduction et au grossissement des juvéniles conformément au cycle de vie de l'espèce.

En effet,  il existe une relation linéaire forte entre l’indice d’abondance truite (nombre de truites pêchées en 5 minutes) et les densités de juvéniles de truites en place (nombre de truites par 100m²). Il s’agit d’un bon indicateur de la santé des populations pour l'espèce truite. Le protocole est adaptable à tout type de cours d’eau en veillant toutefois à éviter des zones trop profondes (>60 cm) ou trop encombrées, ceci afin de permettre que l’intégralité de la surface de la station soit prospectée.

Le protocole

Le principe consiste à prospecter par pêche électrique  un secteur de cours d’eau par une succession de traits.

Le protocole de pêche est le suivant :

1. Le porteur du matériel de pêche électrique positionne le porteur des épuisettes à l'aval de la zone qu'il va balayer avec l'anode. Le premier trait se fait sur une zone de radier ; ensuite la prospection est linéaire.

2. L'anode balaye une zone de 2 m en amont de l’épuisette dans la veine d'eau filtrée par celle-ci.

3. Les poissons attirés puis "choqués" par le courant électrique descendent dans l’épuisette guidés par l'anode et poussés par le courant.

4. Au besoin, les poissons bloqués au fond ou dans la végétation aquatique sont récupérés à l'épuisette à main.

5. Les poissons sont transférés dans le seau, mesurés directement et relâchés. Les données sont stockées dans un ordinateur de terrain.

L'opération est renouvelée sur une zone amont non perturbée par le "trait" précédent, en prenant garde à ne pas la piétiner et à se déplacer le plus discrètement possible. L'échantillonnage d'une station s'arrête au bout de 5 minutes de pêche effective, anode en fonctionnement dans l'eau. Cette durée est mesurées sur le compteur de l'appareil de pêche électrique..

Les indices d’abondance de juvéniles de truites sont obtenus d’après les histogrammes des tailles des juvéniles pêchés qui font apparaître deux cohortes bien distinctes : celle de l’année (0+) et celle qui provient du recrutement de l’année précédente (1+).

L’indice d’abondance truite sert avant tout à l'acquisition de données sur les populations de truites du bassin versant. Renouvellé à plusieurs reprises sur les mêmes stations, les indices d'abondances peuvent constituer des outils de suivi intéressants pour évaluer le fonctionnement naturel du cours d'eau et sa capacité à permettre à des truites sauvages de se reproduire et de croître. En ce sens, il est un outil à mettre en place dans le cadre de la gestion patrimoniale telle qu'elle est pratiquée, pour la truite fario, en Finistère.

En collaboration avec les autres Fédérations bretonnes, une réflexion a été engagée pour élaborer un référenciel régional des populations de truites fario. Affaire à suivre.

Accès direct

cartedepeche2

Réglementation

A votre service

Hébergements pêche labellisésGuides de pêche

Ateliers pêche NatureEcoles de pêche des AAPPMA

Nous contacter

Fédération de pêche du Finistère
4 allée Loeiz Herrieu
29000 QUIMPER
Tél. : 02 98 10 34 20

Envoyer un e-mail

Connexion